Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Mon Chemin vers Compostelle
  • Mon Chemin vers Compostelle
  • : la préparation de mon futur pèlerinage vers Saint-Jacques de Compostelle mais aussi diverses informations sur la voie Genève - Le Puy (via Gebennensis).
  • Contact

Recherche

Suivez-moi sur...

logo twitter   facebook
 
16 janvier 2013 3 16 /01 /janvier /2013 10:23

L'Association Rhône-Alpes des amis de Saint-Jacques - délégation de l’Isère - propose une exposition sur les chemins de Compostelle :

du 25 au 27 janvier 2013
de 10h à 18h
en salle Europe (Hôtel de ville)

 

Programme :

Vendredi 25 janvier à 16h30 : vernissage, commentaire sur le chemin de Compostelle par André Weill

Samedi 26 janvier à 17h : Jean-François Wadier, historien de l’ARA parlera de Vienne et de sa cathédrale

Dimanche 27 janvier : vidéos, livres, photos, témoignages etc.

Entrée gratuite

Affiche-expo-Vienne.jpg

Repost 0
9 janvier 2013 3 09 /01 /janvier /2013 13:30

L'année 2012 vient de se terminer et les statistiques officielles concernant le nombre de pèlerins ayant effectué le pèlerinage jusqu'à Saint-Jacques de Compostelle sont connues. L'occasion pour moi de mettre l'article de l'année dernière à jour avec les nouvelles données à notre disposition.

Ces dernières années un engouement assez net pour ce pèlerinage s'est fait ressentir, avec une affluence accrue lors des années jacquaires (année sainte compostellane), c'est-à-dire chaque fois que le jour de la Saint Jacques tombe un dimanche, ce qui se produit quatre fois tous les 28 ans. La prochaine aura lieu en 2021...

 

Mais combien de pèlerins effectuent réellement le Chemin ? Deux indicateurs m'ont été utiles pour vous concocter les différents tableaux ci-dessous : 

1) -Le bureau des pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle publie des statistiques précises sur le nombre de pèlerins qui s'y présentent chaque année.

Je rappelle que pour être reconnu et validé par la délivrance de la compostella le pèlerin doit avoir effectué au moins :

- à pied (ou à cheval) les 100 derniers kilomètres avant Saint-Jacques-de-Compostelle,

- à vélo les 200 derniers kilomètres avant Saint-Jacques-de-Compostelle.

Dans les deux cas ceci est vérifié par l'apposition d'au moins deux tampons par jour sur le carnet du pèlerin sur cette même distance.  

Entre 2005 et 2012 le nombre de pèlerins a plus que doublé. Les statistiques de l'année 2012 nous apprennent que :

Compostelle stats 2012 02 

Pour 2012 une augmentation d'environ 5% de pèlerins se présentant au Bureau des Pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle a été constatée. 

 Compostelle stats 2012 03

 

Enfin la répartition par nationalité. Pour ce tableau je n'ai reporté que les 20 premières données mais vous pourrez consulter l'ensemble de ces statistiques sur le document mis à disposition par le le bureau des pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle.

Ces données ne reflètent que les pèlerins qui sont arrivés à Saint Jacques et non pas tous ceux qui se sont arrêtés avant, n'effectuant qu'une partie du Chemin chaque année.

 Compostelle stats 2012 04

2) - Pour mieux comprendre l'ampleur de l'augmentation du nombre de pèlerins sur le Chemin, l'Association des Amis de Saint-Jacques en Pyrénées Atlantiques nous donne les statistiques enregistrées à leur accueil de Saint-Jean-Pied-de-Port :

2010 : 35 698 pèlerins

2011 : 39 675 pèlerins

2012 : 45 409 pèlerins

soit une augmentation de 12 % par rapport à 2011 !. Et encore ces chiffres ne représentent que les pèlerins qui se sont présentés auprès de l'accueil de l'association !  

 

De toutes ces données il ressort que si le nombre de pèlerins par pays est stable, il y a une forte augmentation de pèlerins venant :

- des Etats-Unis (+90%) (le film "The Way" y est certainement pour quelque chose)

- du Royaume-Uni (+53%)

- d'Irlande (+44%)

- de Corée (+43%)

- d'Australie (+39%)

- de Pologne (+27%)

- des Pays-Bas (+26%)

- du Canada (+23%)

- du Portugal (+19%)

 

Nul doute que les pèlerins vont toujours être plus nombreux sur ce chemin des étoiles...et c'est tant mieux !

Repost 0
7 janvier 2013 1 07 /01 /janvier /2013 18:00

Le 22 février 2013, La Poste émet un bloc de 4 timbres illustrant des haltes des pèlerins sur les 4 principaux chemins de Saint-Jacques-de–Compostelle en France. Ce bloc constitue le second volet d’une série qui est déclinée sur 4 ans.

timbres compostelle2

Cette année sont mises à l'honneur :

- Neuvy-Saint-Sépulchre : via Lemovicensis (voie de Limoges ou de Vezelay)

- Aulnay : via Turonensis (voie de Tours)

- Saint-Gilles : via Tolosana (voie de Toulouse ou voie d'Arles)

- Conques  : via Podiensis (voie du Puy)

 

 

Pour rappel voici la planche de l'année dernière qui représentait Paris, Vézelay, Le Puy-en-Velay et Arles :

 Chemins Compostelle BF 2012

 

Repost 0
19 septembre 2012 3 19 /09 /septembre /2012 14:44

Avez-vous déjà entendu parler des Joëlettes ? Ce fauteuil, inventé par Joël Claudel, est muni d'une roue unique et de deux brancards qui permettent de transporter une personne à mobilité réduite sur des sentiers et donc sur le chemin de Compostelle. joelette.jpg

  (photo A.R.A. des Amis de Saint-Jacques) 

Chaque année plusieurs manifestations sont organisées permettant à des personnes handicapées et bien entendu grâce à la mobilisation de nombreux bénévoles, de pouvoir elles-aussi goûter au plaisir de parcourir le Chemin.

L'Association Rhône-Alpes des Amis de Saint-Jacques  organise cette année sa 3ème édition des "Joëlettes vers Compostelle".

joelette2.jpg

Le lundi 24 septembre prochain,au départ de Sainte-Foy les Lyon, 9 pèlerins à mobilité réduite et 46 accompagnants prendront la direction de Santiago où il est prévu d’arriver le samedi 6 octobre. Chaque jour le groupe progresse d’environ 150 km en bus et fait 8 à 10 km à pied avec les joëlettes.

L’Itinéraire retenu traverse de très nombreux lieux symboliques du chemin : Le Puy, Conques, Moissac, St Jean Pied de Port, Eunate, Puente la Reina, Burgos, Astorga, la Cruz de Ferro, Le Cebreiro, et après Santiago prolonge jusqu’à Fisterra et Muxia.

Quotidiennement un compte-rendu de l’étape du jour et plusieurs photos seront mis en ligne sur le site internet de l’Association permettant ainsi aux adhérents, familles et amis des participants de suivre cette aventure au jour le jour. Il sera également possible de laisser des messages à destination des participants, messages qui seront relevés chaque matin et lus à l’ensemble du groupe dans le bus.      

Pour en savoir plus, connaître le programme détaillé des étapes, les compte-rendu journaliers ou encore encourager les participants en leur laissant un message, allez sur le site de l’Association Rhône-Alpes des Amis de Saint-Jacques.

Un grand bravo par avance à l'association ainsi qu'à toute l'équipe de bénévoles pour cette belle aventure ! 

 

 

Repost 0
31 juillet 2012 2 31 /07 /juillet /2012 06:02

En langage télévisuel on appellerait cela un cross-over (épisode d'une série TV dans lequel apparaissent des personnages appartenant à une autre série).

 Ici c'est le blog "Radiocamino" qui rencontre "Mon chemin vers Compostelle". En effet, Sylvie la pèlerine effectue cet été son pèlerinage sur la voie Gebennensis de Genève au Puy et même au-delà.

Elle a gentiment accepté de faire halte chez moi lors de son arrivée vers Chavanay. Une formidable rencontre entre une pèlerine confirmée et un néophyte. Et très originale aussi car on aurait pu l'intituler "quand une pèlerine belge qui préfère le bon vin à la bière rencontre un pèlerin qui habite au pays du vin et qui ne boit que de la bière" !!

  Sylvie-et-Christian02.JPG

Très enjouée (le chemin n'y est pas pour rien...) elle le raconte avec fougue, me conseillant sur certains "points" du chemin à ne pas manquer, haltes, paysages, accueils.

Plein de conseils aussi dont ce fameux contenu du sac à dos car le sien arrive à 5,7 kg ! Mais le pire est quand elle sort devant moi des objets qui me paraissent lourds et pas indispensables (elle en parlera certainement d'ailleurs dans un de ses prochains articles).

Les chaussures aussi sont notre point commun car j'utilise depuis quelques semaines des sandales de marche, là aussi sur les conseils trouvés sur son blog

Mais bon, ce séjour n'a pas été consacré qu'au "travail"  mais, comme elle l'a prolongé d'une journée, de visites dans le parc du Pilat. Au programme balades entre 1200 et 1400 m d'altitude, bon repas le midi dans une auberge typique du Pilat, la Jasserie (un circuit habituel pour moi et qui me permet de me ressourcer) et enfin passage à la magnifique chapelle de Saint-Sabin.   11-05-29-Pilat-008.jpg

Mais tout séjour a une fin...et Sylvie a repris son chemin en direction du Puy. 12-07-29 Sylvie la pèlerine 05Nous resterons en contact bien sûr et vous pouvez suivre son cheminement sur sa page Facebook.

 

Bon chemin à toi Sylvie !!

 

 

 

 

 

 

Repost 0
19 juillet 2012 4 19 /07 /juillet /2012 11:09

Si vous êtes un fidèle de ce blog vous vous souvenez peut-être de Sylvie la pèlerine, originaire de Belgique ? Son blog est une riche source d'informations sur les chemins de saint Jacques, informations tirées des plusieurs voies qu'elle a déjà parcourues.

    sylvie pèlerine

Cette année Sylvie effectue la via Gebennensis, de Genève au Puy en Velay, cette voie dont je vous parle depuis quelques mois. Nul doute qu'à son retour chez elle elle nous relatera avec détail son aventure mais en attendant elle nous fait profiter, via sa page Facebook, de quelques très belles photos et impressions sur sa première partie de voyage.

 

Je vous invite donc à la suivre, comme je le fais quotidiennement !

 

 

Repost 0
28 juin 2012 4 28 /06 /juin /2012 15:49

De temps à autre l'actualité vient ternir l'image quelque peu idyllique que l'on se fait du Chemin : accident, vol, agression...

Le week-end dernier une pèlerine âgée d'une soixantaine d'années a été agressée et violée alors qu'elle effectuait de l'auto-stop.

 

Lorsque l'on fait le Chemin on rencontre plein de gens sympathiques : d'autres pèlerins, des accueillants, des habitants, commerçants, etc. Au bout de quelques jours de marche on a l'impression d'être un peu hors du monde. Mais le monde est toujours là, avec aussi son côté négatif. Le pèlerin, comme tout individu, n'est pas à l'abri d'une agression. Le fait d'être isolé peut le rendre d'ailleurs plus fragile.

 

La première chose est de relativiser. Non pas que je veuille dédramatiser l'acte sordide relaté dans l'information ci-dessus mais il y a malheureusement tous les jours des agressions, des viols. On peut se poser d'ailleurs la question de savoir si la victime de l'agression citée ci-dessus n'avait pas été une pèlerine effectuant le chemin de Compostelle, en aurait-on autant parlé ?

 

La même chose aurait pu arriver dans "la vie courante". Mais il est vrai que pour les néophytes à qui l'on parle de voyager seul(e) sur le Chemin pendant plusieurs centaines de kilomètres, la question "Et tu n'as pas peur ?" revient souvent. Le Chemin n'est heureusement pas un lieu propice à l'insécurité. Du moins pas plus qu'un autre.

 

Alors comment se préparer à tout ça ?

Déjà, la situation du pèlerin fait qu'il n'arbore généralement pas de bijoux ou objets pouvant attirer l'attention. De plus, son seul sac à dos ne transporte normalement pas d'ojets de valeur. Mais le vol n'est pas le seul motif d'agression et celle-ci peut être provoquée par un simple regard, une parole mal comprise ou la simple envie d'agresser quelqu'un.

 

Pour ce qui est du viol là aussi, il faut relativiser : des milliers de femmes seules parcourent chaque année le Chemin de Compostelle et ce type d'agression est heureusement très rare !

 

Si je ne devais donner qu'un seul conseil celui-ci serait de ne pas s'éloigner du chemin. En effet, celui-ci est assez fréquenté et même si vous pensez avoir trouvé un raccourci en lisant votre carte, vous ne savez pas toujours vers quoi vous vous aventurez.

Les riverains du Chemin sont aussi habitués à voir défiler des pèlerins et leur attention ne manquera pas d'être attirée si une voiture s'arrête à hauteur de l'un d'eux ou si une discussion a l'air de s'envenimer.   

 

Comment se comporter ?

Pour ce qui est de l'attitude à avoir pour éviter une agression de ce type, n'étant pas une femme moi-même, je préfère vous renvoyer au site d'Anick-Marie, la globestoppeuse.  Dans une interview elle donnait quelques conseils qu'il n'est certainement pas inutile d'appliquer, sachant que l'auto-stop est un mode de transport susceptible d'être bien plus dangereux que de marcher sur le Chemin de Compostelle !

 

En-dehors du Chemin, lors d'une étape par exemple, évitez de vous aventurer seule la nuit dans des quartiers que vous ne connaissez pas. Et cette règle, valable aussi bien pour les hommes que pour les femmes, n'est pas trop difficile à appliquer par les pèlerins (sauf certains joyeux fêtards  ) car entre deux bonnes journées de marche...la nuit est plutôt destinée à être réparatrice !

 

Voyager seul(e) ou pas ?

Il n'y a que vous qui puissiez dire si vous préférez voyager seul(e) ou pas. Certains préfèrent cheminer dans la solitude, celle-ci permettant de méditer, d'avoir une sensation de plus grande liberté, d'être maître de son rythme de marche, ... D'autres ne se sentiront bien qu'en compagnie d'autres pèlerins. Pour ceux-là, pas la peine de s'obliger à voyager à plusieurs dès le départ, le Chemin est ainsi fait que, et c'est bien connu des pèlerins, n'est seul que celui qui le veut bien !

En effet, le Chemin permet de multiples rencontres et, par affinités, vous trouverez votre compagnon de route de quelques heures ou de plusieurs jours.

 

En résumé :

Faites votre Chemin en confiance, sans trop vous en éloigner et tout en respectant une certaine prudence, comme vous le feriez dans la vie de tous les jours.

 

 

 

Repost 0
19 juin 2012 2 19 /06 /juin /2012 16:58

Lorsque vous parlez autour de vous du pèlerinage vers Saint-Jacques-de-Compostelle vous avez remarqué que bien souvent votre interlocuteur a un de ses proches qui l'a fait, ou une de ses connaissances, ou encore l'a fait lui-même, en totalité ou en partie.

Ces dernières années un engouement assez net pour ce pèlerinage se fait ressentir, avec ses avantages et ses inconvénients. L'affluence est accrue lors des années jacquaires (année sainte compostellane), c'est-à-dire chaque fois que le jour de la Saint Jacques tombe un dimanche, ce qui se produit quatre fois tous les 28 ans. La prochaine aura lieu en 2021...

Mais combien de pèlerins effectuent réellement le Chemin ?

Le bureau des pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle publie des statistiques précises sur le nombre de pèlerins qui s'y présentent chaque année.

Je rappelle que pour être reconnu et validé par la délivrance de la compostella le pèlerin doit avoir effectué au moins :

- à pied (ou à cheval) les 100 derniers kilomètres avant Saint-Jacques-de-Compostelle,

- à vélo les 200 derniers kilomètres avant Saint-Jacques-de-Compostelle.

Dans les deux cas ceci est vérifié par l'apposition d'au moins deux tampons par jour sur le carnet du pèlerin sur cette même distance.

En dehors des années jacquaires on constate une très nette augmentation du nombre de pèlerins.

    Compostelle-stats-2012-01.jpg

Entre 2005 et 2011 le nombre de pèlerins a pratiquement doublé.

Les statistiques de l'année 2011 nous apprennent que :

Population :

57,7 % sont des hommes (105831)

42,3 % sont des femmes (77535)

 

Mode :

83,5 % ont effectué le pèlerinage à pied (153065)

16,3 % à vélo (29949)

0,19 % à cheval (341)

0,01 % en fauteuil roulant (11)

 

Motivation :

50,8 % pour des raisons religieuses et culturelles (93147)

43,1 % pour des raisons religieuses (78969)

6,1% pour des raisons culturelles (11250)

 

Âge :

28,4 % avaient moins de 30 ans (52142)

57,7 % avaient entre 30 et 60 ans (105736)

13,9 % avaient plus de 60 ans (25488)

 

Nationalité :

53,35 % Espagne (97822)

9,05 % Allemagne (16596)

6,64 % Italie (12183)

4,72 % Portugal (8649)

4,45 % France (8166)

2,03 % Etats-Unis (3726)

1,46 % Irlande (2677)

1,31 % Pays-Bas (2398)

1,30 % Royaume-Uni (2389)

1,29 % Canada (2362)

etc.

je n'ai reporté que les 10 premières données mais vous pourrez consulter l'ensemble de ces statistiques sur le document mis à disposition par le le bureau des pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle.

Ces données ne reflètent que les pèlerins qui sont arrivés à Saint Jacques et non pas tous ceux qui se sont arrêtés avant, n'effectuant qu'une partie du Chemin chaque année.

 

Pour mieux comprendre l'ampleur de l'augmentation du nombre de pèlerins sur le Chemin, l'Association des Amis de Saint-Jacques en Pyrénées Atlantiques nous donne les statistiques enregistrées à leur accueil de Saint-Jean-Pied-de-Port :

2010 : 35698 pèlerins

2011 : 39675 pèlerins

soit une augmentation de 11 % alors que 2010 était une année jacquaire. Et encore ces chiffres ne représentent que les pèlerins qui se sont présentés auprès de l'accueil de l'association !

Nul doute que ce phénomène va s'accentuer en 2012 et les années prochaines. Décidemment, le pèlerin, que certains s'imaginent seul sur le chemin, va l'être de moins en moins   et c'est tant mieux !

Repost 0
15 juin 2012 5 15 /06 /juin /2012 10:37

Mais non, rassurez-vous, cet article ne va pas vous relater des ragots ou rumeurs sur ceux qui arpentent le Chemin !

 

Beaucoup plus intéressant, je vais vous parler du site http://www.chemindecompostelle.com/. Ce site, comme d'autres, met à votre disposition une foule de renseignements afin de bien préparer votre pèlerinage. Vous connaissez certainement une de leurs publications, très célèbre dans le milieu pèlerin : les guides Miam-Miam Dodo.

Mais aujourd'hui je souhaite plutôt vous parler d'une autre de leurs initiatives, Les Zoreilles du chemin.

Sous la forme d'un document au format pdf, téléchargeable sur le site mais auquel il est beaucoup plus simple de s'abonner, ce concentré d'informations, sous la forme d'une newsletter mensuelle, rapproche le monde des pèlerins.

zoreilles

Comme ils le présentent eux-mêmes, cette publication s'adresse à toute personne liée au monde jacquaire, qui peut librement y envoyer un article, une demande ou une information : anciens pèlerins, futurs pèlerins, associations jacquaires, hébergeants à titre commercial ou en libre-participation, auteurs de livres, etc...

 

Voici une liste non exhaustive des rubriques que vous pourrez y trouver :

 

• nouvelles des chemins de Compostelle

• informations provenant des associations jacquaires

• questionnements de futurs pèlerins

• recherche de compagnons de route

• témoignages d'anciens pèlerins sur leur chemin

• témoignages sur les belles histoires du chemin

• histoires extraordinaires ou rencontres inattendues survenues sur le chemin

• rubrique "perdu de vue"

• coups de coeur ou coups de gueule des hébergeants

• parution de nouveaux livres (édités ou auto-édités)

• nouveaux matériels pour marcher, trucs et astuces

• témoignage des grandes figures du chemin, par exemple ceux qui ont fait plusieurs fois le chemin

• carnet rose et noir : naissances, mariages, grands départs

• poèmes et jolies citations des livres d'or

• ...

Je ne peux donc que vous encourager à vous abonner à cette liste de diffusion afin de ne pas manquer leur prochain numéro qui paraîtra le 15 septembre. 

 

 

Repost 0
9 juin 2012 6 09 /06 /juin /2012 20:00

Vous souvenez-vous de ces deux pèlerines venues de Suisse que j'avais rencontrées le 15 mars dernier un peu avant Revel-Tourdan ?

C'était en fait les premières que je croisais depuis le début de mon entraînement sur la voie Genève - Le Puy.

  12-03-16 Bellegarde Poussieu - Revel Tourdan 008

J'étais d'ailleurs aussi le premier pèlerin qu'elles rencontraient depuis leur départ de Suisse. Depuis, Chantal, à droite, a continué son chemin vers St Jacques. Moments de peine avec des douleurs physiques mais aussi des moments de joie et des rencontres...plein de rencontres.

Je l'ai suivie à distance grâce à sa fille qui relatait son pèlerinage sur son blog. Partie le 1er mars 2012, elle est enfin arrivée à St Jacques de Compostelle le 31 mai après environ 3 mois et 2000 km...

Un grand bravo à elle et un grand merci à sa fille, Linda, de nous avoir fait vivre son chemin !

 

 

Repost 0