Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Mon Chemin vers Compostelle
  • Mon Chemin vers Compostelle
  • : la préparation de mon futur pèlerinage vers Saint-Jacques de Compostelle mais aussi diverses informations sur la voie Genève - Le Puy (via Gebennensis).
  • Contact

Recherche

Suivez-moi sur...

logo twitter   facebook
 
11 février 2012 6 11 /02 /février /2012 11:19
 
Une très belle manière de résumer 2 mois de pèlerinage en 3 minutes
Repost 0
10 février 2012 5 10 /02 /février /2012 20:56

livre shirley maclaine

Présentation :

Obéissant à de curieuses lettres anonymes, Shirley MacLaine, la célèbre actrice américaine, décide de faire le pèlerinage de Saint-Jacques de Compostelle. Trouvera-t-elle un sens à sa vie comme l'affirment les pèlerins, parfois illustres, qui sont revenus transformés de leur voyage ?

Armée d'un unique sac à dos, elle va parcourir à pied les huit cents kilomètres qui séparent les Pyrénées de la cathédrale Santiago de Compostela en Espagne.

Au cours de cet incroyable voyage, Shirley MacLaine va être projetée dans une autre réalité où des visions et des intuitions lui permettront de décoder les secrets des civilisations anciennes et les défis de notre monde actuel.

 

Mon avis :

Un ouvrage intéressant qui reflète bien le Chemin. Mis à part le côté mystique auquel est sensible l'actrice, il y a une bonne description de son parcours, de ses difficultés et des rencontres quelques fois insolites qu'il suscite.

 

Repost 0
10 février 2012 5 10 /02 /février /2012 20:32
st jacques la mecque affiche
"Saint-Jacques...la Mecque" est un film réalisé en 2005 par Coline Serreau.
 
 
L'histoire :
3 frères et soeur (joués par Muriel ROBIN, Jean-Pierre DARROUSSIN et Artus de PENGUERN) se détestent. A la mort de leur mère ils apprennent que celle-ci les déshérite sauf s'ils remplissent une condition : faire ensemble le pèlerinage de Saint-Jacques de Compostelle.
Bon gré, mal gré, ils acceptent et se retrouvent au Puy en Velay, lieu de départ du pèlerinage, et font connaissance avec leur guide (Pascal LEGITIMUS) et le groupe de pèlerins qu'ils vont devoir côtoyer pendant plus de deux mois.
 
Mon avis :
Bien entendu il s'agit d'une comédie, et la confrontation entre ces frères et soeur en conflit est un vrai régal. Les autres acteurs, notamment Nicolas CAZALÉ et Aymen SAÏDI (nommé aux Césars 2006 pour ce rôle) sont touchants et d'inévitables leçons de morale sont savamment distribuées. Le (re)voir c'est aussi une manière de rendre hommage à Artus de PENGUERN décédé en mai 2013.
 
Mais j'ai aussi beaucoup apprécié les paysages magnifiques, les nombreux rappels au Chemin de Compostelle que ceux qui l'ont déjà parcouru reconnaîtront sans peine.
 
Alors sans hésitation je vous conseille de regarder ce film qui donnera peut-être envie à certains d'entre-vous de partir un jour sur le Chemin ?
 
La bande annonce :
 
Repost 0
10 février 2012 5 10 /02 /février /2012 20:28

livre alix de st andré

Présentation :

Pèlerine multirécidiviste, peu douée pour la marche et accrochée à ses cigarettes, Alix de Saint-André a pris trois fois la route de Compostelle. D’abord, depuis Saint-Jean-Pied-de-Port, sur le « chemin français », où s’envolèrent ses idées de méditation solitaire dans des refuges surpeuplés ; puis, de La Corogne jusqu’à Finisterre, sur le « chemin anglais » ; et enfin depuis les bords de Loire, pour accomplir ce que les Espagnols appellent « le vrai chemin », celui qu’on doit faire en partant de chez soi... De paysages sublimes en banlieues pittoresques, elle a rejoint ce peuple de marcheurs de tous pays, réunis moins par la foi que par les ampoules au pied, qui se retrouvent pour vivre à quatre kilomètres-heure une aventure humaine sur laquelle elle porte un regard à la fois affectueux et espiègle.

 

Mon avis :

Un des premiers livres que j'ai lus sur le sujet et je dois dire que je l'ai vraiment apprécié. Alix de Saint-André a une façon très plaisante de décrire ses trois voyages à Compostelle, ses marches quotidiennes, ses compagnons de route, ses déboires et ses joies. Sa lecture est un réel moment de détente, je vous le conseille !

 

Repost 0
10 février 2012 5 10 /02 /février /2012 20:12

Avant toute chose il n'y a pas de règles établies pour se rendre à Compostelle. Si la majorité des pèlerins s'y rendent à pied, certains choisissent d'y aller en vélo, à cheval, ou encore à pied accompagnés d'un âne.

 

Devant l'engouement remporté ces dernières années par ce pèlerinage, certaines sociétés ont repéré le filon et organisent des "randonnées" à la carte (hébergements et repas réservés, portage des bagages, transfert motorisé éventuel, etc.). Il va sans dire qu'on est alors très loin de l'esprit du Chemin.

 

Partir sur le Chemin est une démarche volontaire, individuelle (ce qui n'empêche évidemment pas de partir à plusieurs) et chacun l'abordera à sa manière. D'aucuns préfèreront partir sans savoir où ils dormiront le soir, d'autres seront tranquillisés de savoir leur hébergement réservé pour les jours à venir (je reviendrai sur ce sujet dans un autre article).

 

Enfin le Chemin étant un espace de liberté, il n'y a pas d'obligation sur l'utilisation de tel chemin plutôt qu'un autre. Certains d'ailleurs pensent que le vrai chemin est celui qui part de chez soi, ce que j'envisage de faire.

De chez soi on peut s'arranger pour rejoindre une des 4 grandes voies qui permettent d'arriver jusqu'à la frontière espagnole. L'emprunt de ces voies n'est pas obligatoire mais le côté pratique (existence d'hébergements, habitude des riverains du chemin au passage de pèlerins, référencement des voies en sentiers de grande randonnée (GR)) et aussi la richesse des lieux traversés font que les pèlerins les privilégient.

712px-Routes de St jacques de Compostelle svg

Source : Wikipédia fichier : Routes de St jacques de Compostelle.svg Auteur : jynus

 

Le chemin le plus connu et le plus fréquenté et la via Podiensis (ou voie du Puy) qui part de la ville du Puy en Velay pour rejoindre Saint-Jean Pied de Port.

La via Turonensis (voie de Tours), qui part de Paris à destination de Saint-Jean Pied de Port.

La via Lemovicensis (voie limousine ou voie de Vézelay), qui part de Vézelay à destination de Saint-Jean Pied de Port.

Enfin la via Tolosane (voie d'Arles) qui part d'Arles, passe par Toulouse pour rejoindre les 3 autres voies en Espagne, à Puente la Reina, formant ensuite le Camino Francès menant à Saint-Jacques de Compostelle.

 800px-Stjacquescompostelle

Source : Wikipédia fichier : Stjacquescompostelle.png Auteur : Manfred Zentgraf, Volkach, Germany

 

A ces quatre voies principales se rajoutent de nombreuses voies "de raccordement", non moins intéressantes, comme celle que j'envisage d'emprunter, la via Gebennensis (voie de Genève) qui relié Genève au Puy, ainsi que des variantes comme la voie du Célé ou celle de Rocamadour.

 

 

Repost 0
10 février 2012 5 10 /02 /février /2012 19:49

Ha ! l'éternelle question que l'on pose à quelqu'un qui vous parle de son désir d'effectuer ce voyage, ou encore à celui qui l'a déjà parcouru.

 

La réponse ?... Elle est souvent du genre "j'ai besoin de me retrouver seul avec moi-même", besoin de "faire un break dans ma vie", "d'être en contact avec la nature", "faire des rencontres", etc.

Pas facile de répondre à cette question. C'est ce que j'en déduis de ce que j'ai pu lire dans les livres ou sur les blogs de ceux qui ont fait le chemin.

 

Bien souvent, au-delà de l'aspect religieux qui peut en attirer certains, le chemin de Compostelle voit passer chaque année des milliers de non-croyants, ou de croyants non-pratiquants, ou de personnes de religion autre que catholique.

 

Pourquoi faire le Chemin ? Ha oui, c'était la question que je posais...et celle que je me pose aussi d'ailleurs. La lecture d'un livre, de témoignages, l'amour de la nature, le besoin de liberté et peut-être aussi ce besoin d'accomplir quelque chose qui ne représentera de valeur que pour nous-mêmes.

 

Et un jour, un peu comme une illumination, ça devient une évidence : je vais faire le chemin de Compostelle ! Quand ? Je ne sais pas encore. Ca ne s'improvise pas et on ne part pas comme ça, du jour au lendemain, pour une marche de plus de 1600 km.

Cette évidence devient un but, on sait qu'on va le faire, du moins que l'on va essayer. Il ne reste plus qu'à se préparer, physiquement bien sûr, mais aussi mentalement.

    11-12-14 Etape 2 Chavanay - Bessey (7)b

Après cela dépend aussi de votre physique. Si vous avez 25 ans et êtes un marcheur accompli, la préparation physique pourra être plus courte. Mais si vous en avez le double ou plus et que votre physique n'a rien de celui d'un grand sportif, ça prendra beaucoup plus de temps. Vous comprendrez aisément dans quelle catégorie je me trouve...

 

Le facteur temps joue aussi. Si vous êtes en activité vous ne pourrez certainement pas vous libérer les 8 à 9 semaines nécessaires pour effectuer le pèlerinage (pour la voie Le Puy - St Jacques de Compostelle). Certains fractionnent alors le parcours de ce chemin en plusieurs étapes de une à plusieurs semaines chaque année.

 

Pour moi j'envisage de partir de chez moi pour rejoindre le Puy en une semaine puis d'entreprendre l'intégralité du chemin, soit 1740 km en neuf semaines environ.

 

Et pour la date de départ je ne suis pas trop pressé car quand je serais prêt à partir cela voudra dire que mon chat, mon seul compagnon depuis tant d'années, aura rejoint le paradis des chats. Cela en fera sourire beaucoup, sauf peut-être ceux qui vivent seuls avec un animal de compagnie. Prévoir ce voyage après son départ sera pour moi une manière de compenser son absence.

 

Et comme ça je vais avoir du temps pour me préparer ! (j'en ai besoin) Mais tout cela je vous le détaillerai au fur et à mesure ...

 

Repost 0
10 février 2012 5 10 /02 /février /2012 19:20

Faut t'il vraiment une raison si ce n'est l'envie de partager ? Partager des moments de liberté, de découverte et de contemplation en se promenant sur les chemins.

 

Partager avec vous ces moments, depuis que l'idée a germé dans mon esprit, quand l'idée est devenue évidence, comment je me prépare, patiemment, à aller un jour à la rencontre DU chemin, celui qui mène à Saint-Jacques de Compostelle.

 

Si vous avez déjà vécu cette aventure passionnante, si vous envisagez de la vivre ou tout simplement parce que vous aimez vous aussi vous promener sur les chemins, au contact de la nature, j'espère que vous prendrez autant de plaisir à parcourir mes écrits que j'en ai à les partager avec vous.

 

Repost 0
10 février 2012 5 10 /02 /février /2012 17:00

Comme je l'explique dans mon article de bienvenue, j'effectue cette année un entraînement pour mon futur pèlerinage à Saint Jacques de Compostelle en parcourant le chemin sur la voie Genève - Le Puy.

 

J'effectue chaque étape du chemin aller et retour, ce qui veut dire que chaque étape présentée ici est en fait constituée de deux étapes que j'effectue dans un sens et dans l'autre.

 

Ce qui peut expliquer que je puisse raconter avoir du mauvais temps dans la première partie de l'étape et un soleil magnifique dans la deuxième partie

 

Je les présente dans le sens Genève - Le puy, avec un découpage "logique" pour le pèlerin mais bien entendu non obligatoire ! Ces étapes ne constituent qu'un point de repère et peuvent permettre à celui qui prépare son pèlerinage d'avoir une idée des paysages, des difficultés et des lieux qui l'attendent.

 

Repost 0