Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Mon Chemin vers Compostelle
  • Mon Chemin vers Compostelle
  • : la préparation de mon futur pèlerinage vers Saint-Jacques de Compostelle mais aussi diverses informations sur la voie Genève - Le Puy (via Gebennensis).
  • Contact

Recherche

Suivez-moi sur...

logo twitter   facebook
 
1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 18:47

De quoi ? Ca existe encore ça ? Hé oui ! Et c'est même très utile au pèlerin  Son principe est simple : vous vous faites envoyer une lettre ou un colis dans un bureau de poste en mentionnant votre nom, la mention "poste restante" et la ville et son code postal. N'oubliez pas d'inscrire aussi les coordonnées de l'expéditeur.

Le courrier est conservé 15 jours à partir de sa réception et renvoyé à l'expéditeur une fois ce délai écoulé. Pour le récupérer il suffit de vous présenter avec une pièce d'identité et de payer l'équivalent d'un timbre (0,60 € en ce début 2012) pour chaque courrier récupéré.

  poste-restante-1.jpg

 

Quelques précautions à prendre :

  • s'il y a plusieurs bureaux de poste dans la ville précisez l'adresse de celui où vous pensez aller récupérer le courrier.    
    même si elle n'est pas obligatoire rajoutez la mention "pèlerin de Compostelle", les employé(e)s des bureaux de poste des villes traversées ont l'habitude et en cas de retard ils peuvent éventuellement attendre un jour ou deux avant de renvoyer le courrier à l'expéditeur.   
  • ne faites pas envoyer votre courrier trop tard. Tenez compte d'un éventuel retard (du courrier). Il n'y aurait rien de plus terrible que de perdre une journée de marche pour un courrier pas encore arrivé au bureau de poste... Personnellement je prévois de faire envoyer les courriers à J-10 de mon jour de passage dans la ville destinataire. Dans le meilleur des cas il arrivera à J-9 et sera donc conservé jusqu'à 6 jours au-delà de mon jour de passage prévu.    
  • tenez compte aussi des jours et heures d'ouverture du bureau de poste, tout ceci doit être soigneusement préparé à l'avance

 

Le service de poste restante existe aussi en Espagne. Précisez sur votre courrier "Lista de correos".

poste-restante-2-copie-1.jpg

 

 

Comment utiliser au mieux le service de poste restante :

 

Si vous effectuer un parcours assez long, de Le Puy à Saint-Jacques de Compostelle par exemple et que vous souhaitez emporter les topo-guides sachez qu'il y en aura déjà 3 pour la seule portion Le Puy - Saint-Pied de Port. Si vous ajoutez le guide Miam Miam Dodo, ça commence à faire beaucoup (trop) de poids, même si vous n'emportez que les pages utiles.

 

Scindez alors votre parcours en quelques grandes étapes pour lesquelles vous vous ferez envoyer les guides en poste restante et renvoyez ceux que vous avez utilisés.

 

Vous avez supprimé plein de choses de votre liste d'objets à emmener dans votre sac à dos mais vous vous apercevez que quelque chose vous manque vraiment et vous ne pensez pas en trouver facilement en chemin ? Faites-vous le envoyer en poste restante.

 

Vous prenez un médicament régulierement et vous n'avez pas envie de vous charger en boîtes (même si vous devez emporter les ordonnances correspondantes) ? Là aussi vous pouvez vous en faire adresser de cette manière.

 

Sans en faire une usine à gaz l'utilisation raisonnée de ce service vous rendra bien...service, justement

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

marcheur53 03/06/2012 07:30

recemment de retour d'une première expérience sur le Chemin [Le Puy -) FIGEAC] je confirme vos propos 1/ moins de 10 Kg [tout compris] pour un homme de morphologie et condition standard
2/s'entrainer en amont avec le sac +++ 3/se limiter au strict nécessaire [le secret des lessives itératives - vêtement séchant facilement = étudiés, en recherchant le gain sur chaque article et
prévilégiant la polyvalence [pantalon shortable par exemble]et en s'interrogeant sur la pertinence de chaque article [nos besoins réels sont bien inférieurs à ce que nous croyons !!].

Christian 05/06/2012 08:15



Merci beaucoup pour ton commentaire. en effet je pense que le secret est dans la préparation minutieuse mais aussi l'entraînement avec le matériel que nous prévoyons d'utiliser. Car nous n'avons
pas tous les mêmes besoins réels sinon nous aurions tous le même contenu de sac...ce qui serait bien triste :)


Et l'idéal dans l'entraînement est de pouvoir faire quelques étapes (sur un week-end par exemple) avec logement en gîte, et en se mettant dans les conditions du pèlerinage (lessive, intempéries,
ravitaillement, traitement des douleurs et bobos, etc.)


En te souhaitant une bonne continuation si tu envisages "d'aller plus loin" sur le chemin !