Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Mon Chemin vers Compostelle
  • Mon Chemin vers Compostelle
  • : la préparation de mon futur pèlerinage vers Saint-Jacques de Compostelle mais aussi diverses informations sur la voie Genève - Le Puy (via Gebennensis).
  • Contact

Recherche

Suivez-moi sur...

logo twitter   facebook
 
30 janvier 2013 3 30 /01 /janvier /2013 15:25

Pour continuer notre préparation, quelques conseils sur le sac et son contenu : 

 

1- le choix du sac à dos :

La capacité de votre sac à dos va dépendre des points cités dans la première partie de l'article. Résistez à l'envie de prendre trop grand car plus vous aurez de place plus vous aurez tendance à amasser...  

Certains optent pour de l'équipement "ultra-light". Attention cependant à ce que la légèreté ne se fasse pas au détriment de la solidité, surtout si vous partez pour 70 jours de marche. 

Si vous avez des problèmes de dos, vérifiez que votre sac permette une bonne portabilité sur les hanches.  

Lors de l'achat de votre sac à dos, demandez à l'essayer "en charge", pour être certain qu'il vous convienne.

 

Le poids de votre sac à dos doit se reporter sur les hanches et jamais sur les épaules !

 

J'ai à plusieurs reprises conseillé (et soulagé) des pèlerins en chemin sur le bon réglage de leur sac. Vous pouvez aussi vous reporter à cette vidéo très explicite.  

 

2- le choix du duvet : 

Si vous ne prévoyez pas de bivouaquer, inutile d'investir dans un duvet trop chaud. Privilégiez plutôt un duvet à ouverture intégrale permettant ainsi de l'utiliser en simple couverture.

 

3- le contenu du sac (non exhaustif) : 

A la première préparation du sac on a tendance à ajouter des choses "au cas où". Erreur bien normale du néophyte à laquelle je n'ai pas échappé. Je m'applique maintenant la règle suivante :

 

Je n'emmène que ce dont j'ai un besoin absolu et quotidien !

 

Pour le reste on pourra toujours trouver de l'aide auprès des habitants, hébergeurs, autres pèlerins et bien entendu des commerces. Dans le pire des cas vous trouverez toujours une bonne âme qui pourra vous acheminer à la pharmacie la plus proche par exemple. De plus, tout cela facilite les contacts ! 2012-10-03-15.20.02.JPG

     3a- pharmacie

Si vous êtes astreint à une prise quotidienne de médicament (contre l'hypertension par exemple), allez voir votre médecin généraliste avant votre départ afin qu'il vous fasse une ordonnance couvrant votre période de marche. Le papier est moins lourd que des boîtes de médicaments.

Profitez-en pour lui faire prescrire d'autres médicaments dont vous pensez avoir éventuellement besoin (anti-inflammatoires par exemple) et non délivrables sans ordonnance.

     3b- papeterie 

Les guides sont bien utiles mais très lourds, aussi si votre itinéraire nécessite d'en emporter plusieurs, envisagez plutôt d'utiliser le service de poste restante. Oui ça existe toujours et c'est très pratique ! Ou vous pouvez opter aussi pour les guides numérisés et transportés sur votre smartphone mais n'oubliez pas qu'un vrai guide papier ne tombe jamais en panne de batterie .

      3c- vêtements

Prévoyez du multi-couches qui vous permettra de moduler votre habillement en fonction de la météo.

Inutile d'emporter plus d'un lot de sous-vêtements de rechange. Si ce que vous avez lavé le soir n'a pas séché dans la nuit, il finira de sécher accroché à votre sac.

Pour le vêtement de pluie privilégiez le plus léger, l'important étant de protéger votre sac à dos (si celui-ci n'est pas équipé d'une rain-cover) car après une marche de plusieurs heures sous la pluie vous serez de toute manière...mouillé.

     3d- hygiène

Vous trouverez en pharmacie des échantillons de beaucoup de produits, notamment du dentifrice.

Papier-toilette et mouchoirs en papier font double usage. Choisissez l'un ou l'autre mais SVP ne laissez rien dans la nature en souvenir de votre passage !

Faire le choix dans les produits de toilette est quelque chose de personnel mais rappelez-vous que l'important est d'être propre

     3e- divers

Enfin chaque pèlerin va emmener des petites choses tout aussi inutiles qu'indispensables pour lui-même. Sylvie la pèlerine l'illustre bien dans son article : "Ces inutiles...tellement indispensables !". C'est ce qui fait qu'aucun pèlerin ne ressemble à un autre !

 

Inspirez-vous de l'expérience des autres pèlerins !

 

4- faites une liste de tout ce que vous pensez emporter et pesez chaque élément (j'utilise une balance électronique de cuisine). Vous trouverez peut-être ça fastidieux mais quand vous allez faire le total vous serez peut-être surpris...et amené à supprimer certaines choses...

 

Prenez le temps d'analyser tout ce que vous prévoyez d'emmener et pour chaque objet posez-vous les questions :

- est-ce que j'en aurais absolument besoin quotidiennement

- est-ce que je ne pourrais pas le trouver en cours de route

- est-ce que je ne peux pas le remplacer par un équivalent un peu plus léger ?

 

5- entraînez-vous ! : n'attendez pas le jour du départ pour vous apercevoir que votre sac est trop lourd, mal réglé ou que des douleurs apparaissent dès les premiers mètres parcourus.

D'une manière générale, lors de vos marches d'entraînement, utilisez le matériel que vous allez emmener lors de votre pèlerinage, sac à dos compris. Même si vous ne le remplissez pas autant cela vous habituera à son utilisation et vous permettra de corriger les premières erreurs.

 

Je n'ai volontairement pas traité dans cet article la possibilité d'utiliser, pour les pèlerins ne pouvant vraiment rien transporter sur leur dos, les chariots de randonnée.

Enfin, si en cours de route, à la suite d'une blessure, vous ne pouvez plus porter votre sac pendant quelques jours, rappelez-vous que vous aurez la possibilité de faire appel à des services comme Paty Services qui pourront transporter votre sac jusqu'à votre prochain lieu d'étape.

 

En conclusion, faites en sorte de voyager le plus léger possible et surtout...avec plaisir ! Buen camino !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

fashion for play 16/09/2014 12:10

The hardest thing about making a trekking over long distance is the weight of the pack that every individual has to carry and I am happy that the discussion here is helpful. Many people make trips here and this will surely enhance the trip experience.

Randonnée et Nature 16/05/2013 19:56

Très complet et très souvent exact pour l'avoir vécu nous mêmes. Cordialement. C&B

Christian 18/05/2013 21:32



merci beaucoup Christine ! :)